*** C'est la rentrée, les dossiers d'inscriptions sont disponibles sur le site... ***

14/09/2017

posté à 22h21

Une bande de sportifs de Vitrolles a profité du week-end dernier pour enchaîner les activités physiques sur la Costa Del Triathlon en Espagne.

Le vendredi 08 septembre, Calella, localité de bord de mer ou règnent sans partage les vélos de chrono et les montres Garmin, voit débarquer le gang des CASCO pour deux jours et demi de stage de fin de saison.

Vite, vite, les affaires sont stockées dans l’hôtel et, après un pique-nique frugal sur la plage, les montures carbonées sont enfourchées pour une première sortie de 50km sous le soleil, la Méditerranée d’un bleu profond en arrière-plan. Quelques accélérations bien placées de Rémi mettent à mal le groupe qui s’étire dans l’unique col de la balade.

De retour à la case départ, c’est la piscine OIympique à ciel ouvert qui nous tend les bras pour une séance de 4000m. Deux couloirs rien que pour nous pendant deux heures, le luxe, nul besoin de terroriser une pauvre mamie adepte de la brasse lente pour faire de la place !

Clôture de la session sportive par un footing « appuyé » le long de la plage puis le clan vitrollais batifole en barbotant en thalassothérapie.

Le soir, c’est un ouragan(g) qui dévaste le buffet pantagruélique de l’hôtel…avant de sonner la trêve pour un dodo bien mérité.

Le samedi débute à l’aube par un footing à jeun où les calories dépensées sont largement comblées par le petit déjeuner qui suit.

Le moral s’assombrit pourtant à l’image du ciel chargé de nuages menaçants. Mais le gang « craint degun » et nous voilà repartis en vélo pour un grand aller-retour sur la côte. La première portion très passante et plate, ainsi que la menace pluvieuse, provoquent un schisme dans le groupe et certains font demi-tour. Normal, les jeunes IronMan ont peur de rouiller... Au jeu des abandons, ce sont Rémi et Stéphane (ben moi, quoi) qui résistent le plus longtemps avant de réaliser un demi-tour express sous une pluie battante qui rend la route (qui est sinueuse et très vallonnée) de plus en plus dangereuse.

Retour à l’hôtel, bien humides, pour une transition vélo-CaP dont la rapidité ne restera pas dans les annales mais qui réveille quand même de belles douleurs dans les quadriceps après la succession incessante de montées/descentes faites en vélo.

Ouf, fini pour cette grosse matinée, le gang peut dévaliser le buffet avant la sacro sainte sieste salvatrice. RdV est pris à 16H00 pour la séance de piscine…de 4100m…qui clôturera la journée (sans oublier la thalasso J).

Dernier dodo et c’est déjà reparti pour la CaP du matin (Yann et Stéphanie ayant succombé, telles de jeunes tortues, à l’appel de la mer pour une séance en eau libre). Dès les premières foulées, Rémi met tout le monde d’accord. C’est ensuite Bruno qui renchérit, relayé à la moindre faiblesse par Damien. Le footing tranquille à jeun se transforme en 4’30’’ au km…cool…

Nous récupérons les tortues qui arrivent à l’hôtel en combinaison (mais qui n’ont pas rouillé dans l’eau salée) et nous vandalisons le buffet :  il faut recharger les batteries pour une belle sortie vélo, le soleil brille, ça va être le top !

Nous partons derechef mouliner dans l’arrière-pays catalan sur les traces du parcours du half de Barcelone (qui se déroule en fait à Calella, c’est de la publicité mensongère…).

Yann me dépose littéralement à 300m du sommet de la première côte alors que je suis sans visibilité tant la transpiration ruissèle sur ma visière, ce qui n’est pas plus mal puisque je ne peux plus distinguer les insultes affichées par mon cardio.

Récup’ en descente puis attaque sur un faux-plat montant pour rejoindre les 7 km d’ascension que chaque membre du team CASCO monte à son rythme, les deux derniers jours ont laissé des traces et tout le monde pédale en silence jusqu’au sommet. Le retour se fait à l’allure caractéristique du triathlète, tout dans la finesse : à bloc 10min, puis récup’ en rigolant avant qu’un nouveau malade ne relance sans prévenir…

Pas assez de temps pour la transition CaP car l’heure du retour à la maison approche à grand pas. Nous nous limitons donc à une douche et au pillage en bande organisée du buffet avant de remettre le cap sur l’étang de Berre.

Et voilà, malgré un samedi bien humide, tous peuvent s’enorgueillir d’être finisher du stage. Spéciale dédicace à Amandine qui n’avait pas fait une sortie vélo de plus de 40km depuis un an et qui s’est accrochée tout du long !

Place à un peu de repos avant de reprendre les entraînements du club avec motivation.

Rendez-vous pris en 2018 ?

Le gang des CASCO

 

 


Autre news:
29/10/2017 : Trail de Belfort
16/10/2017 : Triathlon L de Bandol : le CR d'alain !
16/10/2017 : Triathlon de Bandol. L. Oct.2017
07/10/2017 : Tarifs tenues clubs saison 2018
02/10/2017 : Trail Gapen'cîmes
12/09/2017 : Evergreen 58... la suite !
12/09/2017 : Evergreen58 Félicitation à Agnes , Olivier et Benoit
05/09/2017 : Duathlon Istres
31/08/2017 : 4e étape du GP D1 FFTRI : Quiberon
31/08/2017 : Victoire Swimrun Grenoble


» Consulter les archives

RSS