*** C'est la rentrée, les dossiers d'inscriptions sont disponibles sur le site... ***

17/06/2012

En route pour Roth 2012

posté à 14h31

L’an dernier, nous avions suivi deux athlètes vitrollais dans leur préparation pour l’Ironman de Nice. Leurs parcours sont à lire en rubrique « en route pour Nice ». Les amateurs (ou découvreur) de longue distance du club ont coché pour cette année 2012 l’ironman de Roth le 8 juillet prochain. Ils seront 15 à faire le déplacement dans la Rhur Allemande pour y participer. L’occasion de suivre une nouvelle fois deux athlètes vitrollais dans cette longue aventure : un aguerri de ces épreuves avec Laurent Martinelli qui partira pour son 10ème IM, et un néophyte sur la distance Emmanuel Chanseaud.

                        « En route pour Roth 2012, chapitre 1 »

 

Depuis combien d’années pratiques-tu le triathlon ?
Emmanuel Chanseaud : Disons, que cela fait tout juste deux ans, que j'ai commencé le Triathlon ! Auparavant, je pratiquais la natation et le vélo en loisir. Je m'entrainais alors en 2010 avec Michel pour le Défi de Monte-Cristo. Je n'avais jamais nagé le crawl. (Attention : je faisais déjà du vélo sans les roulettes !) C'est grâce à Philippe Saulnier et Laure (MNS à Vitrolles) qui nous donnaient de précieux conseils, que je me suis inscrit au Club. Je suis aujourd'hui très fier d'appartenir au Club de Vitrolles.
Laurent Martinelli : J’ai intégré le club de Vitrolles Triathlon en septembre 1997, c'était Jacques Raoux le président et Denis Sepchat le coach. Mon premier triathlon découverte a été celui de Marseille en juin 1998.

Combien d’Ironman ou de triathlon longue distance as-tu à ton compteur ?

Emmanuel : Disons, environ zéro IM et dans les trois half IM ... ! Mais dans ma tête, des IM, depuis ce début d'année, j'en ai fait, des dizaines J
Laurent : Cette année Roth sera mon dixième ironman. J'ai fait cinq fois l'embrunman (2000, 2003, 2005,2006 ,2009), 3 fois l'ironman de Nice (2005, 2008, 2011) et une fois Roth en 2007. J'ai toujours été finisher à mes ironman même si parfois cela a été très difficile (un malaise chez moi le lendemain de l'embrunman en 2006, perfusion à l'arrivée de Nice en 2011). Ma grande fierté a été jusqu'à présent d'améliorer à chaque fois mes chronos sur les mêmes courses.

Un IM, c'est beaucoup de préparation, et certainement beaucoup de sacrifices… Qu'est-ce qui t'a poussé à t'inscrire ? Et pourquoi à Roth ?
Emmanuel : Oh que oui, beaucoup de préparation. Je n'ai jamais fait autant de sport qu'aujourd'hui ! A mon niveau, cela représente actuellement 5h de Nat, 8h à 10h de vélo & 6h de CAP par semaine. Des sacrifices, pas vraiment, mais une gestion permanente de l'emploi du temps professionnel, sportif et familial en sachant qu'il faut harmoniser ces trois paramètres. En cela je suis aidé par Audrey, mon épouse, et mes deux enfants Clément et Adrien. Je me suis inscrit à l'IM pour le défi que cela représente évidemment, mais aussi grâce à l’engouement de nombreux athlètes du club pour y participer.
Pourquoi Roth ? C'est simple, c'est le seul triathlon au Monde, où l’on boit de la bière à l'arrivée !!
Laurent : Préparer un IM c'est beaucoup de contraintes au niveau du temps passé à l'entrainement (environ 10 heures par semaine). J'essaye de jongler entre un métier de sapeurs-pompiers avec des horaires difficiles et une vie de famille avec mes deux fils (Léni 6 ans et Fabio 3 ans) qui demandent du temps et de l'attention. Heureusement que j'ai une épouse qui comprend ma passion. Je ne fais aucun sacrifice pendant ma préparation, je vais même à Mac Do pour faire plaisirs aux enfants de temps en temps. Je me suis inscrit à Roth car tout d'abord c'était la course longue distance du club. Il y a aussi dans la course un classement spécial "champion du monde pompier" auquel je participe. Puis le triathlon de Roth est une course où il y a une ambiance exceptionnelle comme nulle part ailleurs et un public extrêmement nombreux.

Quels sont tes objectifs pour cet IM ?
Emmanuel : Dans un premier temps, c'était de préparer cet IM dans les meilleurs conditions possibles : suivre les entrainements et conseils précieux de Hervé, notre coach, ne pas se blesser, se nourrir correctement, gérer les plannings, le stress ...  Mon objectif pour Roth : Finir en moins de 13h, bien (enfin au mieux) et surtout, avec le sourire !!! Cela va être un grand moment et je sais qu’il y aura des moments difficiles mais je sais aussi que je vais pouvoir compter sur tous mes proches, et tout ceux qui seront présent à cette grande fête du Triathlon. Il me tarde d'y être ... pas vrai Laurent ? :)
Laurent : J'ai eu la chance de faire Roth en 2007, mon temps a été de 10h12. Mon objectif est de faire mieux ou aussi bien, malgré un emploi du temps plus chargé. Je pense que cela va être difficile. Je suis fier et heureux de représenter Vitrolles triathlon avec Jean Pierre, un président dévoué, et Hervé notre coach, compétent, grâce à qui j'ai progressé. Vitrolles Triathlon c'est aussi une ambiance exceptionnelle avec une bande de copains avec lesquels je partage la même passion (pas vrai Manu ? Velauxien comme moi).

Bonne chance à tous et rendez-vous le 8 juillet. C'est parti... !!!!

 

 


Autre news:
29/10/2017 : Trail de Belfort
16/10/2017 : Triathlon L de Bandol : le CR d'alain !
16/10/2017 : Triathlon de Bandol. L. Oct.2017
07/10/2017 : Tarifs tenues clubs saison 2018
02/10/2017 : Trail Gapen'cîmes
14/09/2017 :
12/09/2017 : Evergreen 58... la suite !
12/09/2017 : Evergreen58 Félicitation à Agnes , Olivier et Benoit
05/09/2017 : Duathlon Istres
31/08/2017 : 4e étape du GP D1 FFTRI : Quiberon


» Consulter les archives

RSS